Presse

« La réalité composite et quotidienne du film l’emporte immédiatement, chez le spectateur, sur toute forme d’interprétation, précisément en la rendant possible à nouveau – en l’invitant à en savoir plus. Où le documentaire devient la base de toute réflexion : partir de ce qu’il se passe, c’est mieux voir tout ce qu’on peut faire. Film de réinformation bienvenu, les Pieds sur terre est aussi un traité de composition, sur la simple question de comment faire ensemble ce que chacun a toutes les raisons de désirer. » — Luc Chessel
Article complet ICI

« C’est toute l’intelligence du film, tendu par la musique impeccable d’Amélie Legrand, que de se concentrer sur ce lieu minuscule pour accorder de la place et du temps de parole à ces personnes rendues invisibles à chaque nouvelle opération policière et menace d’expulsion. » — Jade Lindgaard
Article complet ICI

« De belles images qui racontent des tranches de vie, laissent le temps d’apprécier les subtilités des relations entre ces habitants et, surtout, d’apprécier la beauté d’un territoire où la nature a repris ses droits. Un bel hommage à ces hommes et ces femmes qui essaient de vivre ensemble, malgré leurs différences, qui tentent de bâtir un nouveau monde, qui tâtonnent et expérimentent au quotidien. » — L.A.
Article complet ICI

« Difficile d’affirmer que le mouvement d’opposition au projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes a souffert d’une sous-­médiatisation. Et pourtant, comme trop souvent, les innombrables reportages sur le sujet n’ont guère cherché à dépasser la surface spectaculaire pour prendre le temps de rencontrer les différents occupants de cette « zone à défendre ». Et tenter de comprendre leurs multiples motivations, leurs aspirations, mais aussi leurs contradictions. C’est précisément ce que se sont employés à faire Batiste Combret et Bertrand Hagenmüller, ce qui rend leur documentaire aussi rare que précieux. » — Igor Martinache
Article complet ICI

« Les pieds sur terre est un film nécessaire pour appréhender de l’intérieur – et loin des clichés caricaturaux agités par les pouvoirs en place – comment une utopie est en train de naître sur la ZAD, suscitant un espoir pour sortir de l’impasse où le système nous conduit. » — M.B.
Article complet ICI

« Les auteurs laissent ainsi s’écouler le fil des jours et des saisons, ménagent une place au silence, au chant des oiseaux, aux vaches plantées dans la brume et aux moutons fraîchement tondus, scènes banales lorsque les tensions autour du projet d’aéroport s’apaisent pour un temps. Même en période de « paix », le quotidien du Liminbout est dense. Et les confidences de ses habitants souvent poignantes. Loin de l’image d’Épinal de la lutte, on entend ici d’autres échos. » — Marine Lamoureux
Article complet ICI

« Une immersion inédite, parfois intime, dans ce village symbole de la lutte contre le projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes. Une vision davantage subjective que purement militante. Un regard plus sociologique et humain que politique et revendicatif, autour de témoignages et d’images de la vie quotidienne, dans un village atypique. » — Christophe Jaunet
Article complet ICI

« Une immersion tranquille, contemplative et bienveillante dans la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, signée Batiste Combret et Bertrand Hagenmüller. Utile à l’heure où Bruxelles vient de classer sans suite la procédure ouverte contre la France. » — Jean-Luc Porquet
Article complet ICI

« Il y a des débats savoureux sur l’agriculture conventionnelle, la violence, les élections, la trajectoire poltique de José Bové, l’utilité ou non du rappel historique de la lutte du Larzac, l’avenir… après l’abandon du projet. » — M.B.
Article complet ICI

« Ni CRS vindicatifs, ni zadistes cagoulés dans ce documentaire tourné au coeur du bocage de Notre-Dame-des-Landes. Mais une aimable galerie de portraits d’éleveurs de moutons, de paysans syndicalistes et de squatters pacifiques, qui luttent ensemble contre cet aberrant projet d’aéroport. » — Jérémie Couston
Article complet ICI