Comment calculer la date d’un congé de maternité ?

Comment calculer la date d’un congé de maternité ?

Pour permettre aux femmes de préparer convenablement leur accouchement et de se remettre de la naissance de leur bébé, le Code du travail et celui de la Sécurité sociale ont prévu des congés de maternité. La date et la durée de ces derniers dépendent de certains facteurs qu’il convient de connaître. Vous êtes enceinte et vous cherchez à en apprendre un peu plus sur les droits qui sont les vôtres ? Si oui, nous vous proposons de découvrir ici comment s’effectue le calcul du congé de maternité en France.

Quelle est la durée légale d’un congé de maternité ?

En France, la loi permet à la future mère de profiter d’un congé de maternité. Ce dernier commence avant la naissance du bébé (on parle alors de congé prénatal) et prend fin après l’accouchement (il s’agit alors d’un congé postnatal). Il peut être de 46, 34, 26 ou 16 semaines au plus. ​​​​​​

Toutefois, les durées susmentionnées ne prennent pas en compte :

  • les cas de naissances prématurées,
  • les éventuels prolongements du congé pour raison sanitaire,
  • les naissances tardives, etc.

Par ailleurs, il convient de souligner que les variations prévues par la loi au niveau de ces durées sont dues au type de grossesse (multiple ou simple) et au nombre de bébés déjà nés.

Comment calculer les dates du congé de maternité ?

Comment calculer les dates du congé de maternité ?

Les femmes qui sont sur le point d’avoir leur premier bébé et celles qui n’ont qu’un seul enfant à charge peuvent bénéficier d’un congé de maternité de 16 semaines au plus. Il s’échelonne en un congé prénatal de six semaines et en un congé postnatal d’une dizaine de semaines. En revanche, pour un parent qui a déjà deux enfants au minimum, la durée du congé de maternité de la troisième grossesse peut passer à 26 semaines. Dans ce cas, la date du début des congés est alors fixée à 8 semaines avant la naissance et celle de la fin à 18 semaines après.

Pour ce qui est des grossesses multiples, les congés peuvent passer à 46 semaines pour les triplés (et plus). Ils commencent donc 24 semaines avant la naissance et prennent fin 22 semaines après. Quant aux naissances de jumeaux, elles peuvent donner droit à un congé de maternité de 34 semaines. Ce qui équivaut à un congé prénatal de 12 semaines et à un congé postnatal de 22 semaines.

Pour connaître les dates du début et de la fin de votre congé de maternité, la règle consiste donc à prendre en compte celle qui est prévue pour votre accouchement. Vous devez ensuite y appliquer le nombre de semaines prévues par la loi.

Par ailleurs, il convient de souligner qu’il existe des simulateurs en ligne qui permettent de faire un calcul simple et rapide de la durée, ainsi que des dates des congés de maternité.

Qu’advient-il du salaire ?

Au cours de son congé de maternité, toute femme enceinte bénéficie du paiement d’indemnités journalières. Le calcul de ces dernières se base sur la moyenne des salaires perçus au cours du dernier trimestre qui s’est écoulé avant le début du congé. Ces indemnités sont strictement encadrées par la loi puisqu’elles doivent être d’au moins 9,66 € et de 89,03 € au plus.