Quels sont les bienfaits et les éventuels dangers du Chardon-Marie ?

Quels sont les bienfaits et les éventuels dangers du Chardon-Marie ?

En phytothérapie, les fruits séchés du Chardon-Marie sont utilisés pour faciliter la production de bile et traiter les troubles digestifs. C’est une plante utilisée depuis très longtemps en raison de ses nombreuses vertus. Mais, comme la plupart des autres plantes médicinales, le Chardon-Marie n’est pas sans effets secondaires. Dans cet article, nous présentons cette plante dans tous ses aspects et montrons en quoi elle peut être dangereuse.

Quels sont les bienfaits du Chardon-Marie ?

Le Chardon-Marie est une plante aux multiples vertus. Il est utilisé pour soigner de nombreux problèmes de santé.

Réguler le diabète et lutter contre le cancer

Des chercheurs ont prouvé l’action de la silymarine, une substance active du Chardon-Marie, sur le traitement du diabète de type 2. Ils ont soumis de nombreux patients souffrant de cette affection à un traitement à base d’extrait normalisé de Chardon-Marie, et ce, pendant trois mois. Cela a provoqué une réduction du cholestérol sanguin avec une amélioration du taux de glycémie.

En outre, déjà connue dans le traitement de la rosacée, l’efficacité du Chardon-Marie dans les traitements contre certains cancers est mise en avant par plusieurs études. Il doit son efficacité à sa silymarine qui a une action protectrice sur les cellules hépatiques pendant la chimiothérapie. Cette substance active du Chardon-Marie a également une action préventive sur les cancers colorectal, de la prostate, de la peau, etc. Elle est aussi connue pour ralentir la croissance tumorale.

Soigner les cellules du foie, la dyspepsie et augmenter la sécrétion biliaire

De l’avis de nombreux chercheurs, dans l’organisme des personnes souffrant d’une hépatite virale B ou C ou d’une cirrhose alcoolique, la silymarine peut accélérer la régénération des tissus abîmés. Cette plante favorise aussi l’augmentation de la bile produite par le foie. Cela en fait une excellente solution pour prévenir les insuffisances ou calculs biliaires. Le Chardon-Marie peut aussi aider dans le soin des troubles dyspepsiques. Une étude de l’OMS a d’ailleurs confirmé cette vertu de la plante. 

Chardon-Marie danger

Posologie et contre-indications du Chardon-Marie

Pour les patients souffrant de la dyspepsie, la décoction des graines séchées de cette plante est très efficace. Ils ne doivent cependant pas excéder 12 à 15g de graines séchées par jour, et ce, en trois prises à 30 minutes avant le repas. En ce qui concerne les pathologies hépatiques, on utilisera les extraits normalisés de 70 à 80% de silymarine. Les spécialistes recommandent de rester dans la fourchette de 140 à 210 mg par jour pour trois prises. En chimiothérapie, les doses sont de 400 mg par jour, et ce, en trois prises.

Par ailleurs, à l’instar du Nutrilim 24, à moins que cela ne soit autorisé par un médecin, les femmes enceintes et celles allaitantes ne doivent pas consommer du Chardon-Marie. De plus, en cas d’allergie à certaines plantes, vous devez également éviter tout traitement avec le Chardon-Marie. Il s’agit entre autres de :

  • La marguerite ;
  • La camomille ;
  • L’aster…

Comme avant d’utiliser l’Artimium 360, il est important de consulter votre médecin pour plus de précision et d’orientation.

Est-il dangereux de consommer du Charbon-Marie ?

A priori, le Chardon-Marie ne vous expose à aucun effet secondaire, la plante ne présentant pas de toxicité particulière. Toutefois, certaines personnes ont signalé de légers troubles gastro-intestinaux ou une diarrhée passagère. Ces effets résultent cependant souvent du non-respect de la posologie. Par ailleurs, si vous prenez le risque de consommer le produit alors que vous êtes allergique aux astéracées, notamment celles citées plus haut, vous vous exposez entre autres à des démangeaisons ou à des œdèmes.